Artisan’Art, le marché de Noël a présenté sa dixième édition

artisan-art-le-marche-de-noel-presente-sa-dixieme-edition

Édith utilise graines, coton et polyester pour confectionner ses colliers. | 

Un marché de Noël qui a une identité forte. L’événement organisé par l’association Kuzul skoazell Diwan Kastellin, Artisan’Art, s’est tenu ce week-end à l’espace Coatigrac’h. Comme chaque année, le comité de soutien de l’école Diwan a renouvelé la moitié des 56 exposants et a ainsi dû rejeté bon nombre de candidatures tant la demande est forte.

Parmi les nouveaux participants, il y a Lucile et Olivier de l’Atelier du Grimoire de Loudéac. Leurs créations sont réalisées selon des techniques ancestrales de reliure médiévale c’est-à-dire avec des couvertures de bois. « Nos matériaux viennent des vieux meubles que nous rachetons. »

Édith, amérindienne du Pérou, « côté forêt » comme elle se définit, fait des bijoux en ivoire végétal : « Avec des graines qui viennent de la forêt, je fabrique des bijoux biodégradables et écologiques. Ils conviennent aux gens allergiques au métal. »

Il y a également ceux qui reviennent après une longue absence comme Amibois. Yvon Bellec de Plougasnou s’inspire des jouets d’antan pour confectionner petits trains, xylophones et jeux colorés en bois de hêtre. « Nous ponçons, teintons et vendons », précise Anne-Marie, son épouse.

Et puis, il y a tous ceux que l’on a plaisir à retrouver d’une année sur l’autre comme la productrice de safran (de Stival) et tous ses produits dérivés, Philippe et ses drôles de coquillages et crustacés, la torréfaction La cale à kawa de Concarneau pour n’en citer que quelques-uns. Samedi, dès la première heure, le marché de Noël avait déjà drainé 400 visiteurs.

Lire l’article sur ouest France